Get Adobe Flash player
Bannière
Auto News Info
La passion de l'automobile
Monoplaces – Autonewsinfo
La passion de l'automobile
  • SAMEDI 20 MAI-LA FORMULAe À PARIS, AUX INVALIDES.
      La billetterie vient d’ouvrir… seulement voilà… en quelques jours, tous les billets du 2017 FIA Formulae Paris ePrix ont été tous vendus. C’est le samedi 20 mai qu’aura lieu la manche française, la sixième manche du Championnat.   En plein cœur de Paris, les voitures de course 100% électrique évolueront sur le circuit urbain […]
  • FERNANDO ALONSO PRÉPARE LES 500 MILES D’INDIANAPOLIS
          Il sera sur la piste le 3 mai prochain, Fernando Alonso ! L’ancien double Champion du Monde effectuera sa première série d’essais privés à Indy. L’Espagnol l’a annoncé à la Presse au Parc Barber Motorsports ce dimanche, où il a expliqué les étapes d’approche aux « 500 Miles ». En présence de Zak Brown, le patron […]
  • EN FORMULA e, TOM DILLMANN REMPLACE MARO ENGEL POUR LE ‘GP DE PARIS’.
      Tom Dillmann remplace Maro Engel pour l’ePrix de Paris Tom Dillmann sera le remplaçant du pilote Allemand de Venturi Maro Engel lors de la sixième manche du Championnat de monoplace de la Formule e, prévue le samedi 20 mai à Paris. Âgé de 31 ans, le pilote Allemand doit céder son baquet durant cette […]
Accueil L'E-Fan, l'avion 100% électrique d'Airbus, a traversé la Manche

Le pilote et concepteur français, Didier Esteyne, a effectué la traversée de 70 km vendredi matin en seulement 36 minutes.

106 ans après Louis Blériot, le premier à avoir traversé la Manche en avion entre Calais et Douvre, le pilote Didier Esteyne est le premier à avoir réussi cette traversée avec un avion totalement électrique. A 10h17 précises vendredi, l'E-Fan, l'avion électrique d'Airbus, décollait de Lydd, au Royaume-Uni, pour atterrir de l'autre côté de la Manche à Calais, en France, moins d'une heure plus tard. Il a fallu très exactement 66 minutes à Didier Esteyne, le pilote, pour effectuer la traversée et couvrir les 70 km qui séparent les deux côtes. «Bravo Didier ! Well done ! (Bien joué)», a tweeté le groupe Airbus.

Bonnes conditions. La traversée a pu s'effectuer dans d'excellentes conditions pour l'avion, puisqu'il faisait beau mais pas trop chaud. Le pilote, attentif à la température des batteries et du moteur qui ne doivent pas trop chauffer, était en contact radio avec la tour de contrôle de Lydd jusqu'au milieu de la Manche, puis avec celle de l'aérodrome de Calais pour la seconde partie du voyage. A son arrivée, l'avion, qui vole à 3 500 pieds, soit environ 1 100 mètres, avait encore de quoi voler environ six minutes, avec 21 % de batterie, souligne le Point.
En cas de panne des moteurs, l'avion aurait eu la capacité de voler encore quatre minute
nt d'amerrir. Le pilote disposait d'un gilet de sauvetage. Il était aussi muni d'un parachute et escorté par un hélicoptère Dauphin.

 Le pilotage de cet appareil est tout ce qu'il y a de plus classique, précise-t-il. «L'E-Fan réagit comme un avion à propulsion thermique», poursuit-il. «Avant de transporter des gens avec ce genre d'avion, il va se passer certainement beaucoup d'années», prévient Didier Esteyne. «Mais l'hybridation est une voie tout à fait raisonnable qui va voir le jour dans les années à venir, c'est une certitude», se réjouit-il.