Get Adobe Flash player
Bannière
Auto News Info
La passion de l'automobile
  • F3 : AHMED CHEZ HITECH, DARUVALA REDOUBLE CHEZ CARLIN
          Le plateau de F3 2018 commence à prendre forme. Hitech embauche un premier pilote, Enaam Ahmed, tandis que Jehan Daruvala, déjà pilote Carlin en 2017, rempile avec l’équipe Britannique. Enaam Ahmed sort d’une saison incroyable en British F3. En effet, il a remporté près de la moitié des courses et marqué 1,5 […]
Monoplaces – Autonewsinfo
La passion de l'automobile
  • F3 : AHMED CHEZ HITECH, DARUVALA REDOUBLE CHEZ CARLIN
          Le plateau de F3 2018 commence à prendre forme. Hitech embauche un premier pilote, Enaam Ahmed, tandis que Jehan Daruvala, déjà pilote Carlin en 2017, rempile avec l’équipe Britannique. Enaam Ahmed sort d’une saison incroyable en British F3. En effet, il a remporté près de la moitié des courses et marqué 1,5 […]
  • GP3 : NIKITA MAZEPIN CHEZ ART GRAND PRIX
        Quelques jours après l’officialisation de l’arrivée de Callum Ilott, ART Grand Prix a déjà recruté un deuxième pilote pour sa structure GP3. Nikita Mazepin, pilote d’essai de Force India, effectuera ainsi ses débuts dans la discipline. 2e du championnat CIK-FIA 2014, Nikita Mazepin s’est lancé dans le sport auto à la fin de […]
  • F3 : ROBERT SHWARTZMAN CHEZ PREMA.
        Décidément, en F3 chez Prema, le rouge sera de mise en 2018 ! Après Marcus Armstrong, l’Équipe Italienne va accueillir un deuxième protégé de la Ferrari Driver Academy : Robert Shwartzman.   La Ferrari Driver Academy a recruté Robert Shwartzman fin octobre, après un test probant. Le Russe avait récompensé son parrain avec […]
Accueil Solution F partenaire dans le Projet Stratobus

/>


Stratobus est un dirigeable de 100 m de long, 30 m de diamètre et qui flottera à 20 km d’altitude : ce géant est un projet de Thales Alenia Space (coentreprise du français Thales, 67%, et de l’italien Finmeccanica, 33%), qui présentera ce mardi le concept, annonce Le Parisien. Stratobus - Thales L’appareil embarquera jusqu’à 250 kg de technologie pour des missions aussi bien de surveillance aérienne que de contrôle environnemental et de télécommunications (Internet, 5G). Il contiendra 50 000 m3 d’hélium ou d’hydrogène, contre 4 000 m3 dans un dirigeable classique, rapporte le quotidien. L’objectif est une mise sur le marché vers 2020, visant les Etats et les entreprises : « Google, Facebook, etc., mais surtout les opérateurs télécoms qui ont besoin de solutions locales complémentaires aux satellites », détaille Jean-Philippe Chessel, le directeur du programme chez Thales Alenia Space. Il le présente sur le site de Thales en indiquant : Dans le domaine des télécommunications, Stratobus pourra être utilisé pour réduire la fracture numérique sur des zones géographiques où Internet n’est pas encore accessible (zones désertiques en Afrique par exemple) mais aussi pour renforcer le réseau GSM à l’occasion de grands événements (type Jeux Olympiques). Au niveau de la navigation, Stratobus offre la possibilité d’augmenter la couverture GPS sur les zones de trafic dense. » Les Echos indiquaient lundi que six autres industriels en France (Solution F, Tronico Alcen, Airstar Aerospace, Cnim) et à l’étranger (le norvégien Prototech et le hollandais SSBV) sont associés à ce prototype. Il va « nécessiter presque 50 millions d’euros d’investissement ces deux prochaines années pour débloquer les derniers verrous technologiques ».